Interview des 10 ans du label Finisterian Dead End

Interview Finisterian Dead End 

– Comment vous est venu l’idée de monter un Label, il y a dix ans ?

Tout d’abord un grand merci à toute la team de France Metal  de se joindre à nous pour fêter ce 10e anniversaire synonyme de passion et de folie !!

L’idée première du label était de créer une plateforme de distribution pour les groupes émergents de France et d’ailleurs pour les aider à vendre leurs albums.

En quelques mois l’idée s’est transformée pour un endroit où les groupes allaient trouver du soutien pour leur promotion, des plans concerts et finalement un réel management où l’humain et la communication seraient au centre de tout…

De formation commerciale et passionné par la musique métal depuis ma plus tendre enfance, il aura fallu 1 an pour structurer le plan , faire les bonnes rencontres et démarrer cette folle aventure.

– Quelles ont été les principales étapes de développement du Label ?

Tout à réellement commencer avec la signature du groupe de thrash mélo quimpérois Pictured . Les gars préparaient la sortie de leur 1er album « The Strand of Time », on était quasiment voisin et ils nous ont fait confiance . On a beaucoup appris ensemble de nos réussites et de nos échecs mais on est allé jusqu’au Hellfest (Metal Corner 2013) et à des 1ères parties avec Mass Hysteria ou Djerv , ce qui est loin d’être pire pour un début !!

Ensuite ça s’est enchaîné très vite avec la signature de 3 groupes étrangers (Obscurcis Romancia du Québec, Bagheera de Suisse ou encore Darchaic de Slovaquie) , l’arrivée des Mantra (avec qui nous avons sorti 3 albums de très grande qualité) , des Dysilencia en local mais aussi de The Veil, des Malkavian ou encore des Breakdust.

Tous ces combos ont fait les 1ers succès du Label Finisterian Dead End avec de très belles 1ères parties, des passages au Hellfest etc.

2015 a été l’année du tournant avec la signature d’un partenariat de distribution avec Season of Mist pour la France , de Code 7 pour le Royaume Uni et l’Irelande et la distribtution digitale. En plus de cela les Malkavian et les Breakdust étaient programmés au Hellfest au Metal Corner et sur la Main Stage 2 !!

Depuis, fort de ces partenariats, de notre petite aura , nous avons pu signer de très talentueux groupes comme Ixion (dont les 3 albums que nous avons sortis sont de purs chefs d’oeuvre) War Inside, Red Dawn, Overcharger, Stangala ,The Slayerking (nouveau projet d’Efthimis Karadimas de Nightfall) ou encore Stinky (que vous connaissez toutes et tous).

Nous avons réussi le pari fou, malgré des échecs, de créer une véritable petite famille où les groupes s’entraident et s’apprécient.

Depuis 2015 nous avons aussi structurer notre promotion avec des agences de communication étrangères, mis en place un vrai site web, un site marchand et pu proposer des produits de plus en plus professionnels comme des digipacks , des vinyls etc.

En 2018, le Label Finisterian Dead End a déménagé au Canada pour de nouvelles aventures tout en continuant à faire travailler les acteurs français locaux pour les pressages notamment.

Je ne pourrais conclure cette question sans mentionner bien entendu les Mighty Abduction avec qui nous travaillons depuis la sortie de leur 1er album « Une Ombre Régit les Ombres » et qui on réaliser le tour de force de sortir « Jehanne » leur 3e album en pleine pandémie avec un succès public et commercial sans précédent dans l’histoire du Label.

– Comment définiriez-vous l’esthétique que le label défend ?

Comme je le mentionnais plus tôt, la Dead End Family n’est pas une vue de l’esprit, les groupes ayant quasiment tous de styles différents ou des esthétiques différentes, pas de concurrence entre eux bien au contraire, plutôt de l’entraide et de la bienveillance.

On est passé du Black Metal (Abduction) au Thrash (Pictured – mélo- Malkavian – power- ou Breakdust ) en passant par le punk HxC pour Stinky, au doom (The Slayerking, Ixion – space atmospheric , Angellore – Romantic Melancolic ) à l’indus avec The Ersatz, au death technique pour Red Dawn , au Stoner avec Overcharger ou au Death prog shamanique avec Mantra etc…

– Quelles sont les projets, groupes qui ont permis au label de se développer ?

Tous les groupes ont joué et jouent un rôle extrêmement important dans notre développement. Nous échangeons de façon très régulière sur divers sujets qui nous font réfléchir, avancer , essayer, réussir ou foirer mais toujours avec respect mutuel et bienveillance.

– Avec quels partenaires avez-vous travaillé pour développer votre Label  ?

La distribution mise en place avec Season of Mist et Code 7 en plus de la disponibilité sur les plateformes digitales ou encore Amazon, Fnac etc … a fait beaucoup.

La rencontre avec le studio graphique Above Chaos a donné une réelle identité visuelle au label et à son merch , mais aussi à développer l’image des groupes de notre roster comme Ellipse, Sounds of Memories, Ixion ou encore Red Dawn .

Nous échangeons et travaillons beaucoup avec de nombreux médias comme Rock Hard, Metallian, Metal Hammer, Legacy . De plus, les débuts du label en mode diy nous ont permis de développer un réseau de partenaires radios, webzines hyper fidèles .

Enfin, je voudrais bien entendu remercier les salles, les associations et les festivals qui nous font confiance et qui programment nos groupes.

– Quelles ont été les impacts du confinement et plus largement de la crise du Covid dans votre activité ?

La Covid a surtout eu un réel impact sur les groupes de notre roster dont la scène est le terrain de jeu… Du coup, beaucoup d’entres eux, comme les Malkavian, les Mantra, les Red Dawn ou les Breakdust se sont concentrés sur la composition et l’enregistrement de leurs futurs albums.

De notre côté, nous avons eu beaucoup de chance car nous avons sorti , entre octobre 2019 et octobre 2020 , 4 très bons albums qui ont reçu d’excellents retours du public, de la presse et qui ont affolé les palmarès français et étrangers .

La pandémie a aussi été l’occasion pour FDE de lancer les 1ers pressages en vinyl, en cassette ou en digipacks extra limités et originaux.

Petit tour d’horizon de cette année pas comme les autres : « Medium » des Mantra, véritable expérience immersive où les 2 morceaux « Body » et « Mind » fusionnés livrent un 3e titre unique !! « Rien Ne Devait Mourir » d’Angellore, 3e chef d’oeuvre du groupe, fer de lance du Doom Mélancolique Français, « Jehanne » des Blacksters d’Abduction qui est venu enfoncer le clou avec ce 3e opus haut en couleur et qui a su établir le groupe sur la scène mondiale et enfin « L’Adieu aux Étoiles » du duo Ixion, qui lui aussi est un réel succès !!

En clair, comment maintenir l’actualité grâce à l’éclectisme du roster.

– Quelles sont vos perspectives d’avenir ?

Continuer à bosser avec des groupes talentueux et passionnés, maintenir notre actualité au maximum, en espérant que nos groupes vont retrouver les scènes de France et de Navarre rapidement, et bien entendu continuer à sortir des albums de grande qualité sur de belles éditions tout en développant de nouveaux partenariats que vous découvrirez tout bientôt.

– Que savez-vous de France Metal  ?

La question piège (lol) !!

Une belle asso de passionné(e)s qui nous suit depuis des années !!

J’ai eu le plaisir de croiser et jaser avec Kermhit à plusieurs reprises et cela a toujours été un plaisir que de se savoir écouté et soutenu.

– Quelle partie des actions de notre association appréciez-vous le plus ?

La partie annuaire où les groupes peuvent trouver foule d’informations sur les labels, les webzines etc. C’est un gros travail qui mérite d’être utilisé !!

– Comment votre label envisage d’autres partenariats possibles avec France Metal  ?

Pourquoi pas la mise en place de concours ou des interviews plus nombreuses avec nos groupes.

Merci beaucoup pour cette opportunité, merci de m’avoir lu ,soutenez vos groupes locaux et la musique en général !!

Long Life France Metal  !!